Hommage à M. Vsevolod Dmitrieff

Hommage à M. Vsevolod Dmitrieff

v-dmitrieff.jpg

Le Conseil de Surveillance de CNIM annonce avec une profonde tristesse le décès de Vsevolod Dmitrieff, Président du Conseil de Surveillance, survenu à Paris le 19 mars 2016 dans sa 94ème année. Vsevolod Dmitrieff se définissait comme « un industriel profondément attaché à sa famille, à son entreprise et à son pays d’adoption… ».

Né en URSS en 1922, issu d’une famille d’ingénieurs, d’industriels, d’architectes et d’intellectuels, Vsevolod Dmitrieff était arrivé en France en 1924. Diplômé de l’Ecole des Mines, il avait commencé sa carrière au Bureau minier de la France d’outre-mer avant de rejoindre en 1966 le groupe Herlicq, dirigé par son beau-père André Herlicq. A la tête des Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM), la filiale construction navale du Groupe rebaptisée cette année-là Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée (CNIM), il fut le principal artisan du développement des activités terrestres du chantier naval de La Seyne-sur-Mer : fabrication des tubes lance-missiles, centres de valorisation énergétique des déchets, chaudières industrielles et escaliers mécaniques. C’est également lui qui obtint que ces activités ne soient pas incluses dans le vaste projet de réorganisation des chantiers navals mené sous l’égide de l’Etat en 1982.

C’est alors que débuta véritablement l’histoire de CNIM, groupe familial resté indépendant jusqu’à nos jours.

Vsevolod Dmitrieff en assura la présidence et la direction générale pendant 20 ans. Avec l’aide du Directeur général adjoint François Canellas, il développa le Groupe dans le monde entier, jouant résolument la carte de l’innovation et relevant des défis techniques qui firent beaucoup pour la réputation de CNIM, comme le pont flottant motorisé. C’est également lui qui mena l’acquisition de Babcock-Entreprises puis celle, essentielle, de l’activité « traitement des déchets » d’Alstom qui donna à CNIM une envergure mondiale dans ce métier stratégique.

En 2002, à la suite d’une modification de la gouvernance du Groupe, Vsevolod Dmitrieff fut nommé Président du Conseil de Surveillance tandis que François Canellas devenait Président du Directoire.

En 2009, son fils Nicolas Dmitrieff fut nommé Président du Directoire et Vsevolod Dmitrieff, à la tête du Conseil de surveillance, continua depuis cette date à jouer un rôle majeur dans la définition de la stratégie du Groupe.

Ingénieur de formation et industriel dans l’âme, Vsevolod Dmitrieff était un authentique entrepreneur. A son arrivée en France, il s’était donné pour objectif de réinventer un avenir pour sa famille et de rendre à son pays d’adoption ce qu’il lui avait donné. Le Groupe et l’ensemble de ses collaborateurs avec à leur tête Nicolas Dmitrieff poursuivront son œuvre en restant fidèles aux valeurs qui étaient les siennes.