12 septembre 2017

Défense, sécurité et intelligence numérique

DSEI 2017 : CNIM présente les nouvelles capacités du Pont Flottant Motorisé - 12 au 15 septembre 2017 - Londres (Royaume-Uni)

A l’occasion du salon DSEI 2017 qui se tient du 12 au 15 septembre à Londres, le Groupe CNIM présente sur son stand (N7-450) les nouvelles capacités de son Pont Flottant Motorisé (PFM). Elles apportent une amélioration conséquente des performances de ce produit déjà éprouvé sur différents terrains d’opération à travers le monde.

Une réponse adaptée aux besoins opérationnels des Armées

Le Pont Flottant Motorisé du Groupe CNIM est une solution dédiée au franchissement de brèches humides. Avec deux configurations possibles, pont continu et ferry, le PFM offre un avantage tactique certain : il peut être déployé facilement, en un temps réduit et avec un minimum d’hommes ; il n’a pas besoin de bateaux auxiliaires et bénéficie d’une fiabilité reconnue sur le terrain.

Le PFM présenté à DSEI se voit doté de performances améliorées, développées à partir des retours d’expérience des utilisateurs :

  • Une capacité de charge plus lourde : le PFM autorise dorénavant le passage de véhicules de classe MLC 80
  • Des moteurs plus puissants : 90 chevaux contre 75 auparavant
  • Une manœuvrabilité accrue sur l’eau, qui permet de réduire le temps de montage
  • Un personnel moins nombreux pour le déployer : 2 personnes au lieu de 3 par module
  • La possibilité pour le client de choisir le véhicule porteur de modules

Une grande polyvalence grâce à des capacités duales inégalées sur le marché

Le PFM peut être configuré en pont continu mais aussi en configuration ferry pour assurer un franchissement discontinu de la brèche humide. La modularité du Pont Flottant Motorisé permet d’optimiser le nombre d’éléments constituant le ferry en fonction de la classe et du nombre des véhicules à faire franchir. Dans cette configuration, l’utilisation du PFM permet non seulement de diminuer le nombre de modules mis en œuvre, mais aussi d’optimiser le nombre d’opérateurs et d’accélérer le franchissement de la brèche.

Manœuvrables sur 360°, les éléments du pont sont motorisés et autonomes, leur montage est aisé et rapide. A terre, le PFM est également doté d’une très bonne mobilité : les véhicules transportant les éléments du pont sont adaptés aux terrains difficiles (sable, terrain boueux). Le PFM est projetable par tous types de moyens de transport (véhicules routiers, trains, navires ou avions), assurant ainsi une rapidité d’intervention en cas de crise.

Le Pont Flottant Motorisé peut être mis à l’eau sans aménagement particulier à partir de toutes les berges jusqu’à 1m80 de hauteur. Les rampes d’extrémité sont munies d’un dispositif hydraulique autonome permettant une adaptation rapide aux berges jusqu’à une hauteur de 3m.

Cela fait maintenant plus de trente ans que CNIM fait valoir son expérience dans les systèmes de franchissement » déclare Philippe Demigné, membre du Directoire de CNIM. Avec cette nouvelle version de notre PFM, nous avons aujourd’hui le meilleur produit du marché : le plus performant, à un prix abordable.

Le PFM de CNIM est aujourd’hui en service dans plusieurs armées, en France mais aussi en Italie, en Suisse ou en Malaisie. Au-delà de son utilisation militaire, sa grande polyvalence permet également de l’envisager pour un usage civil, par exemple lors de catastrophes naturelles : il peut notamment servir de ferry ou de pont provisoire en remplacement d’un pont fixe détruit par une crue massive.

ExCeL London

1 Western Gateway, Royal Victoria Dock
E16 1XL London

Plus d'informations Brochure du PFM