La DGA choisit le concept du Landing Catamaran de CNIM pour ses nouveaux Engins de Débarquement Amphibie

La DGA choisit le concept du Landing Catamaran de CNIM pour ses nouveaux Engins de Débarquement Amphibie

 

La Délégation Générale pour l’Armement (DGA) a notifié le 15 juin à CNIM l’acquisition d’Engins de Débarquement Amphibie « Rapides » (EDA-R) basés sur le concept du L-CAT (Landing Catamaran) que CNIM a développé sur fonds propres. Le marché, d’un montant d’environ 125 M€, options comprises, prévoit l’achat et le soutien de 8 engins, dont 4 fermes. Le premier engin sera livré au premier semestre 2011.

Les EDA-R effectueront la mise à terre de troupes, de véhicules et de matériels à partir des bâtiments amphibies de la marine nationale (BPC et TCD) positionnés au-delà de l’horizon (30 nautiques). D’une longueur de 30 mètres et d’une largeur de 12, ils offrent une capacité d’emport jusqu’à 100 tonnes et ont une vitesse d’environ 18 nœuds à pleine charge et supérieure à 25 nœuds à vide.

Les EDA-R seront réalisés sous maîtrise d’œuvre CNIM et construits en partie par le chantier SOCARENAM qui assemblera les navires sur son site de Saint-Malo.

Le concept du L-CAT Breveté par CNIM, le L-CAT est un navire totalement innovant basé sur l'intégration d'une plateforme de chargement mobile. En position haute, le L-CAT est un catamaran rapide de haute mer qui se transforme en navire à fond plat en déplaçant sa plateforme en position basse, permettant ainsi le débarquement sur toute plage en l'absence d'infrastructure portuaire.

Ses applications sont multiples : 
- en navigation autonome ou en relais d'un navire sécurisé en haute mer, le L-CAT permet le déploiement rapide de moyens lourds lors d'interventions humanitaires ( secours aux populations après catastrophes naturelles, récupération de ressortissants isolés...) 
- il peut être également utilisé comme relais d'un grand bâtiment amphibie lors d'opérations de crise (renfort de troupes, débarquement de véhicules blindés…) ou se transformer en support de logistique civil (transport d'engins de BTP, de moyens nautiques et de lutte contre les pollutions…)

Le marché mondial du L-CAT présente un réel potentiel, 
CNIM a en conséquence développé toute une gamme de navires issus de ce concept. La présentation du L-CAT et de ses dérivés au salon EURONAVAL a confirmé les bonnes perspectives de marché sur les applications militaires de projection de force et de patrouilleurs polyvalents, avec un intérêt marqué pour le segment des unités de grande taille MPC2 (60 m) et MPV (90 m). Les prospections de CNIM en Asie ouvrent par ailleurs de bonnes perspectives sur le marché civil des transbordeurs et des navires de servitudes.