SUNCNIM lève 60 millions d’euros

SUNCNIM, filiale de CNIM, est une co-entreprise créée en 2015 par CNIM et le fonds « Société de Projets Industriels », de Bpifrance. Elle vient de finaliser le financement de la société de projet eLlo, créée pour la construction et l’exploitation de la centrale solaire à concentration de Llo dans les Pyrénées-Orientales. Il s’agira de la première centrale solaire thermodynamique Fresnel au monde disposant d’un stockage de plusieurs heures.

SUNCNIM et la Caisse des Dépôts et Consignations, actionnaires de la société de projets eLlo, ont réuni soixante millions d’euros avec la participation d’un pool bancaire constitué de la Caisse d’Epargne CEPAC, Arrangeur du financement, Bpifrance Financement, la Caisse d’Epargne et de Prévoyance Languedoc-Roussillon, le Crédit Coopératif, le Crédit du Nord et le Crédit Mutuel Arkéa.

La centrale de Llo, qui sera construite et exploitée par SUNCNIM, est l’aboutissement d’un appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) remporté par CNIM en 2012.

« La centrale sera une première technologique mondiale. Eco-conçue et 100% recyclable, elle utilisera la technologie SUNCNIM des ‘miroirs de Fresnel’. Cette technologie s’appuie sur la récupération de l’énergie thermique au travers de miroirs manœuvrés mécaniquement  et qui renvoient le rayonnement solaire sur un récepteur, la chaudière solaire. Cette énergie thermique peut être stockée ou convertie en électricité au travers d’un cycle de production de vapeur » explique Roger Pujol, Président de SUNCNIM.

D’une puissance de 9 MWe avec stockage de l’énergie thermique, soit la consommation en électricité de plus de 6 000 ménages, la centrale solaire de Llo produira une électricité renouvelable qui sera exportée sur le réseau EDF.

Selon Stanislas Ancel, membre du Directoire de CNIM, « la centrale de Llo marque le succès de la stratégie de recherche et d’investissement de CNIM dans le solaire thermodynamique. Les grandes étapes en furent la conception et la fabrication d’un prototype sur son site de la Seyne-sur-Mer (Var) en 2010, la validation de son concept par l’ADEME en 2012 et la création de la filiale SUNCNIM avec le fonds SPI « Société de projets industriels », financé par le Programme d’investissements d’avenir et opéré par Bpifrance.  Cette première réalisation illustre notre vocation d’être constructeur et opérateur de grands ensembles technologiques. »

« SUNCNIM a été le premier investissement du fonds SPI » précise Magali Joessel, Directrice du fonds Société de Projets Industriels à Bpifrance, créé avec l’objectif « d’accélérer l’industrialisation d’une technologie potentiellement leader sur le marché mondial, encore émergent, de la production d’énergie thermo-solaire. Avec la centrale de Llo, SUNCNIM se dote d’une référence significative, nécessaire à la conquête des marchés étrangers. »

La centrale de Llo sera construite sur un terrain communal situé à Llo, à proximité d’équipements pionniers du solaire à concentration : le four solaire du CNRS d’Odeillo et la centrale Thémis de Targassonne, dont CNIM avait conçu et construit la chaudière solaire dans les années 1980.

La centrale de Llo en quelques chiffres :

  • Puissance de 9 MWe avec stockage de l’énergie thermique, soit la consommation en électricité de plus de 6 000 ménages
  • Construite sur un site de 36 hectares
  • 95 200 miroirs reposant sur 23 800 caissons déployés sur une surface de 153 000 m2
  • 9 ballons de stockage de l’énergie, permettant 4 heures de stockage pleine charge.

Lire le communiqué de presse