Le L-CAT CNIM effectue avec succès son 150ème "plageage" devant une délégation de parlementaires de L’OTAN

Le L-CAT CNIM effectue avec succès son 150ème "plageage" devant une délégation de parlementaires de L’OTAN

 

Le 30 septembre dernier, le Landing catamaran (L-CAT) CNIM a effectué son 150ème «plageage» depuis le début de ses essais en Méditerranée.

Rappelons que le L-CAT est une innovation CNIM permettant d’associer les qualités de navigation d’un catamaran à la fonction «plageage» d’un navire de débarquement. Huit unités issues de ce concept et baptisées EDA-R (Engins de Débarquement Amphibies Rapides) on été commandées par la Délégation Générale pour l’Armement afin d’embarquer sur les Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) de type Mistral.

Cette « 150ème» s’est déroulée devant une délégation de parlementaires de l'OTAN invités à découvrir le L-CAT. Ce groupe comprenait des représentants de la Bulgarie, du Canada, de la Hongrie, de la Lituanie, de la Norvège, de la Pologne, de la République Tchèque, de la Turquie et du Royaume-Uni.

Les parlementaires ont embarqué sur le L-CAT depuis la base navale de Toulon, puis à l’issue de sa démonstration en mer le L-Cat a effectué son «plageage» sur la plage de la Vielle à Saint-Mandrier. Ils ont ensuite rejoint le site CNIM de Brégaillon/Lagoubran à la Seyne-sur-Mer pour une visite des installations de production.

Avec cette 150ème opération, le L-CAT CNIM devient l’engin Amphibie français qui compte à ce jour le plus de «plageages» réussis à son actif.