CNIM présente en vidéo la nouvelle membrane d’étanchéité de Tchernobyl

En 1986, après la catastrophe de Tchernobyl, un sarcophage est construit pour arrêter la contamination radioactive.

En 2016, le nouveau projet de confinement sécurisé est mis en place. Il se terminera en 2017 par la pose d’une membrane en polyuréthane qualifiée et fabriquée par CNIM. Cette membrane de taille exceptionnelle (1,50 m de large et 2 km de long) est destinée à assurer l’étanchéité entre la nouvelle arche et les bâtiments existants. Elle assurera la protection de l’atmosphère contre tout nouveau rejet de particules radioactives provenant du réacteur n°4 endommagé en 1986.

 

Depuis l’inauguration du sarcophage de Tchernobyl en novembre 2016, CNIM a fabriqué et livré l'intégralité des membranes. Elles seront installées par NOVARKA au printemps-été 2017.

Découvrez dans ce film les étapes du projet, les défis techniques relevés, les batteries de tests effectués, les solutions trouvées pour que la membrane allie souplesse afin de ne pas endommager le sarcophage existant en cas de déplacement de l’arche, résistance en cas de tornade, non propagation de déchirure, résistance aux écarts de température.

Sealing membrane CNIM.PNG

Consulter le communiqué de presse CNIM En savoir plus sur le projet