Un véhicule pour transporter les munitions chimiques de la Première Guerre Mondiale

Assurer un transport sécurisé au maximum sur le réseau routier ouvert : un défi relevé par les véhicules de transports de munitions chimiques

Un transport hautement sécurisé

Transporter des obus chimiques depuis leur lieu de stockage vers celui de leur destruction, tout en garantissant le niveau maximal de sécurité : voici la mission des trois Véhicules de Transport des Munitions (VTM) avec cuve blindée de très haute étanchéité et inviolable que CNIM Systèmes Industriels a conçus et fabriqués pour le ministère des Armées.

Chiffres clés

3

Véhicules livrés

32 T

Poids d'un camion chargé

13 kilos

Eq. TNT : résistance de la cuve

Une obligation de destruction des munitions

Des centaines de millions de munitions ont été tirées pendant la Première Guerre Mondiale dont on estime qu’une sur dix n’a pas explosé. Chaque année, entre dix à vingt tonnes de munitions chimiques sont retrouvées. Signée en 1993 et entrée en vigueur en 1997, la Convention pour l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) impose leur destruction de manière sécurisée et conforme aux législations environnementales.  Contrairement aux obus classiques, dont la destruction est connue et éprouvée, l’élimination des obus chimiques ne peut se faire qu’en explosion à l’air libre en périmètre sécurisé.  L’opération est plus complexe et nécessite des techniques spécifiques. C’est pourquoi la France a fait construire l’usine SECOIA sur le camp militaire de Mailly dans le Nord-Est de la France.

Véhicules spéciaux homologués pour la route

CNIM a assuré la transformation de trois camions Renault Trucks Kerax 8x4. Les véhicules pèsent 32 tonnes en charge et respectent des normes de sécurité drastiques.

La stabilité des VTM a été particulièrement étudiée et qualifiée par des essais de renversement très dimensionnants RMV (Réception Véhicules Militaires) imposés par le cahier des charges de la Direction Générale des Armées.

En tant que constructeur de véhicules spéciaux, CNIM a délivré le certificat de conformité correspondant.

La réception du véhicule (RTI / CE 2007/46) et sa conformité ADR (réglementation relative au transport des matières dangereuses) ont été effectuées par CNIM et Renault Trucks.

Une cuve à la fois légère et parfaitement blindée et étanche

CNIM Systèmes Industriels et son partenaire Dynasafe ont réalisé l’ingénierie de la cuve pour qu’elle réponde à la fois aux enjeux de sécurité (étanchéité, blindage, systèmes de non-ouverture) et aux contraintes de poids imposées par le transport sur route (légèreté maximale).

Testée en Suède, la cuve a résisté à une charge de plus de 13 kilos équivalent TNT.

Manutention sécurisée des obus

En complément des trois véhicules spéciaux, CNIM a également livré des systèmes de manutention sécurisée des obus pour les charger et les extraire de la cuve blindée.

 

Véhicules spéciaux

Découvrez l’ensemble de l’offre de conception et fabrication de véhicules spéciaux de fort tonnage répondant à des usages sévères ou très spécifiques.

En savoir plus