Un système de surveillance radiologique d’urgence pour Bruce Power

Chiffres clés du projet

8

Réacteurs nucléaires d’une puissance cumulée de 6300 MW

49

Stations fixes et 10 mobiles équipées de sonde SpectroTRACER Saphymo

Bertin Instruments, société du Groupe CNIM, a fourni à la centrale de Bruce Power en Ontario un système de surveillance de sa marque Saphymo, capable de mesurer dans l’air les doses de rayonnement gamma et d’identifier à distance la composition du nucléide. Les équipements ont été conçus pour résister aux conditions météorologiques extrêmes de l’hiver canadien.

Les leçons de Fukushima

Située en Ontario à 250 km au nord-ouest de Toronto, la centrale de Bruce Power est l’une des plus puissantes du Canada et la plus vaste au monde. Avec ses huit réacteurs nucléaires, elle couvre 30 % des besoins de l’Ontario. Tirant les leçons de Fukushima, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CNSC) a recommandé de renforcer son système de surveillance. Un point clé portait sur la transmission fiable, automatisée et en temps réel des données dans des conditions d’urgence, en particulier les doses de rayonnement gamma et la composition des nucléides.

Des équipements de pointe

49 stations fixes et 10 stations mobiles équipées de sondes SpectroTRACER Saphymo ont été installées autour de la centrale. Elles mesurent la radioactivité dans l’air et sur le sol et elles sont alimentées par panneaux solaires. Le dispositif a été complété par 8 systèmes de mesure spectroscopiques des aérosols, de l’iode et des gaz nobles dans l’air. Le contrat englobait également la fourniture d’interfaces de communication pour la transmission de données sécurisées et de plusieurs stations météorologiques.

Résultats probants

Le système est opérationnel depuis 2014. En deux ans, sa fiabilité et son efficacité ont été démontrées. Les panneaux solaires fournissent suffisamment d’énergie pour alimenter les stations de surveillance même par -30°C et une importante couverture neigeuse. La transmission des données par satellite s’avère très utile dans une zone mal couverte par la 3G. Enfin, les mesures ne sont pas impactées par l’importance des fluctuations de températures entre le jour et la nuit.