Un centre de valorisation clés en main à Oxford

Chiffres clés du projet

300

milliers de tonnes de déchets ménagers valorisées chaque année

1, 7

million d’heures (soit 205 années !) travaillées pendant la construction sans accident

38

milliers de foyers alimentés en électricité

En 2014, CNIM a livré clés en mains à Viridor un centre de valorisation énergétique (CVE) situé à Ardley (Royaume-Uni). Equipé de deux lignes de 20 tonnes/heure capables de traiter 300 000 tonnes de déchets ménagers résiduels chaque année, le CVE alimente en électricité 38 000 foyers, soit les deux tiers de la population d’Oxford.

Fin programmée de la décharge

Les déchets ménagers en se décomposant dans une décharge dégagent du méthane, un gaz à effet de serre 20 fois plus nocif que le dioxyde de carbone. Dans un objectif de réduction de ces émissions polluantes, le gouvernement britannique a mis en place une taxe sur la mise en décharge des déchets qui s’est alourdie régulièrement au cours des 10 dernières années. Sur le site d’Ardley, cette seule taxe aurait représenté en 2016 un coût de 10 millions de livres sterling pour 120 000 tonnes de déchets ménagers. Anticipant de telles dépenses, la collectivité a demandé en 2011 à son exploitant et délégataire Viridor d’investir dans un centre de valorisation énergétique pour être en mesure de fermer sa décharge au plus vite et valoriser les déchets sous la forme d’énergie renouvelable. Elle le sera en 2015. Viridor en a confié la conception et la construction clés en main de cette nouvelle installation à CNIM en partenariat avec Clugston pour la partie génie civil. 

Technologies de pointe

L’usine est construite à proximité de la décharge existante. L’installation aux lignes épurées est dotée des dernières technologies disponibles de CNIM : deux lignes de combustion de 20 tonnes/heure équipées chacune d’une chaudière à vapeur et d’une turbine à vapeur de 24 MW pour la production d’électricité. Le dispositif intègre également un système de traitement des fumées SecoLAB® associé à un procédé de réduction des oxydes d’azote qui garantissent des émissions inférieures aux limites fixées par les réglementations européennes.

Une usine labellisée

Lancé en mars 2011, le projet s’est achevé par la livraison du CVE en novembre 2014 pour le début de son exploitation commerciale. Ardley rejoint par ailleurs le club fermé des usines britanniques qui atteignent le seuil d’efficacité énergétique R1 fixé par l’Union européenne. 95 % des déchets ménagers résiduels du comté d’Oxfordshire sont désormais valorisés. Il est à noter que l’architecture de l’usine a été inspirée par les premières empreintes fossilisées de dinosaures découvertes en Europe et en grand nombre sur le site voisin de la carrière d’Ardley.

Le comté d’Oxfordshire affiche le meilleur taux de recyclage matière et de compostage du pays avec 61% en 2014. La nouvelle usine livrée par CNIM permet de récupérer l’énergie disponible des déchets résiduels après cette étape de recyclage et de valorisation organique. Cet exemple illustre la complémentarité entre recyclage et valorisation énergétique.
 

Grâce à notre partenariat de long terme avec nos clients, nous transformons les déchets en énergie renouvelable vitale pour le pays.

Nos installations de récupération d'énergie permettent d'extraire de la valeur à partir de ce que les gens mettent au rebut, en complétant ainsi les services essentiels de recyclage qui sont offerts par les collectivités locales et leurs contractants. Merci à tous pour leurs efforts qui ont permis de faire aboutir ce projet de classe mondiale.

Phil Piddington, Managing Director, Viridor