Un centre de tri nouvelle génération à Paris

Le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, est le premier opérateur public européen de traitement et de valorisation de déchets ménagers. Ses installations réceptionnent et valorisent les déchets de six millions d’habitants de 85 communes d’Ile-de-France.

Afin de renforcer le recyclage et d’accompagner la généralisation du tri de tous les emballages plastiques, réaffirmée par la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, le Syctom a lancé un projet de centre de tri nouvelle génération dans l’éco-quartier Clichy-Batignolles à Paris 17e. Il a confié en 2015 au groupement mené par CNIM la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance. Le projet du groupement a été retenu à l’unanimité par la commission d’appel d’offres du Syctom.

Opérationnel en 2019, ce centre de tri de collecte sélective, le deuxième implanté par le Syctom dans Paris intra-muros, préparera au recyclage les déchets d’emballages ménagers de plus de 900 000 habitants. D’une capacité de traitement de 45 000 tonnes par an, soit 15 tonnes par heure grâce à 13 trieurs optiques, il contribuera à l’atteinte de l’objectif de recyclage de 75 % des emballages fixé par la loi.

De nouveaux types d’emballages y seront triés : barquettes alimentaires, polystyrène, films plastiques. L’installation, intégrée à un territoire urbain dense, est une vitrine technologique des savoir-faire des membres du groupement : CNIM, Urbaine de Travaux (Groupe Fayat), Ar-Val, Ingerop Conseil et Ingénierie, Ségic Ingénierie et Les Ateliers Monique Labbé. Il répond à la demande du Syctom : un centre de tri performant, à l’architecture en harmonie avec son environnement urbain.

Avec ce centre nouvelle génération au plus près des lieux de production des déchets, nous préparons pour la ville de demain un modèle plus vertueux et plus durable, avec comme objectif : zéro déchet non valorisé. Le Syctom, toujours en quête d’innovations pour optimiser les performances de ses installations, a pu compter sur l’engagement de CNIM et de ses partenaires dans la réussite de ce projet.

Jacques Gautier, Président du Syctom