Monaco, à l'avant-garde de la valorisation énergétique des déchets

Partenaire depuis plus de 35 ans de la Société Monégasque d'Assainissement (SMA), CNIM a proposé une méthodologie et des services permettant d'optimiser le processus de maintenance de l'usine de valorisation énergétique des déchets de Monaco.

C’est un immeuble comme les autres du quartier de Fontvieille, à quelques centaines de mètres à peine du Palais Princier. Difficile de deviner qu’il abrite l’usine de valorisation énergétique (UVE) des déchets de Monaco et qu’elle traite chaque jour entre 100 et 150 tonnes de déchets ménagers. Il faut dire que son traitement architectural constitue un exemple d’intégration urbaine. L’usine valorise les déchets sous forme d’électricité et de vapeur et répond ainsi aux besoins annuels de l’éclairage public de la principauté et à l’alimentation de deux réseaux urbains de chauffage et de climatisation des bâtiments publics et parapublics du quartier de Fontvieille. Mise en service en 1980, son exploitation sera prolongée jusqu’en 2025, date à laquelle une nouvelle usine sera construite.

Partenaire depuis plus de 35 ans de l’exploitant historique, la Société Monégasque d’Assainissement, CNIM a proposé une méthodologie et des services permettant d’optimiser le processus de maintenance de l’installation actuelle. Objectif: assurer le maintien de ses performances environnementales, maximiser sa disponibilité et sa pleine capacité de traitement jusqu’en 2025, tout en optimisant les coûts de maintenance.

Cette méthodologie repose sur la longue expérience de CNIM dans les opérations de maintenance et dans les interventions sur différents types de sites en exploitation et de tous âges. Fort de sa maîtrise des procédés et de sa connaissance approfondie des équipements, CNIM regroupe des experts polyvalents pouvant être mobilisés dans des délais très courts afin de répondre à tous types de besoins exprimés par l’exploitant — troubleshooting, entretien et maintenance —, y compris lors des arrêts inopinés.

Monaco a toujours su faire preuve d’avant-gardisme en matière de traitement des déchets. Dès 1898, la principauté se dotait de la première usine de valorisation énergétique d’Europe. Depuis, elle n’a eu de cesse de préserver la qualité de son environnement et son autonomie dans le traitement des déchets. Partenaire de confiance depuis les années 1980, CNIM l’accompagne en mobilisant non seulement ses équipes, mais aussi les meilleures technologies disponibles. 

Edgar Enrici, Administrateur, Directeur Général de la Société Monégasque d’Assainissement