26 mai 2020

Nucléaire et grands instruments scientifiques

La base du cryostat d’ITER est en place : le système de manutention de CNIM assure l’équilibrage de ses 1250 tonnes

Ce 26 mai 2020 une étape majeure a été franchie sur le projet ITER lors de l’installation de la base du cryostat à son emplacement définitif. C’est le début de l’assemblage de la machine, capable de générer le plasma de 150 millions de degrés pour créer la réaction de fusion tant attendue.

6_base_cryostat_passage_dessus_SSAT_CNIM.jpg

Photo : la base du cryostat est acheminée sur 150 m vers le tokamak à travers le bâtiment d'assemblage, survolant les SSAT à 30 m de haut.

L’assemblage du tokamak d’ITER a commencé

L’opération de manutention de la base du cryostat, la pièce la plus lourde d’ITER avec ses 1250 tonnes et 30 m de diamètre, a été complexe. De l’entrée du bâtiment d’assemblage jusqu’à sa position finale, la pièce a dû être levée au-dessus des 2 SSAT* pour ensuite être lentement descendue dans le puits. L’enjeu de cette opération a été l’équilibrage. Il a fallu garantir la répartition de l’énorme charge sur les quatre crochets du pont pour éviter tout risque d’endommagement des treuils et de chute.

* SSAT: Sector-Sub Assembly Tool. Haut de 22 m et possédant une capacité de levage de plus de 800 tonnes, ces deux outillages sont en charge d’assembler les sous-secteurs du tokamak au millimètre près. Plus de précisions sur l'assemblage des SSAT, réalisé sur site par CNIM.

Découvrez l'opération de manutention de la base du cryostat en vidéo :

Les équipes de CNIM Systèmes Industriels ont contribué à ce succès avec les travaux de préparation de la couronne de béton accueillant la base du cryostat et la conception et la fabrication du système d'équilibrage de la base elle-même. Ce système composé de 4 palonniers dotés de vérins hydrauliques a été conçu par les ingénieurs du bureau d’études de CNIM à La Seyne-sur-Mer.

9_cryostat_base_au_dessus_tokamak_pit_ITER_CNIM.jpg

Photo : la base du cryostat d'ITER est prête à descendre dans le puits du tokamak pour sa mise en place finale.

Manutention lourde et complexe : cœur du savoir-faire de CNIM

" CNIM possède une expertise reconnue dans les systèmes spécifiques de manutention depuis plus de 30 ans. Nous avons l’habitude de dimensionner nos systèmes à des charges très lourdes, des cinématiques complexes, des positionnements extrêmement précis, le tout en environnement à fortes contraintes comme peut l’être ITER " explique Jean-Claude Cercassi, Responsable commercial CNIM Systèmes Industriels pour le projet ITER.

CNIM a en effet été sollicité par ITER Organisation, pour concevoir et fabriquer des outillages de manutention hors-norme nécessaires à l’assemblage du tokamak dans le cadre du contrat « Purpose Built Tool » remporté en 2016.

Guillaume_Cedric_equipe_CNIM_PBT_cryostat_base.jpg

Photo : Guillaume R. et Cédric R., respectivement chef de projet et responsable technique sur le projet "Purpose Built Tool Equipment". Merci à eux et à leur équipe pour leur engagement !