La capitale azérie se met à l’heure de la valorisation des déchets

Chiffres clés du projet

4, 8

millions d’heures de travail pour construire l’usine

100

milliers de tonnes de pétrole économisées par an grâce à la valorisation des déchets ménagers

500

milliers de tonnes de CO2 évitées par an avec l’arrêt de la mise en décharge

En République d’Azerbaïdjan, CNIM exploite depuis 2012, près de Bakou, le plus grand centre de valorisation énergétique de déchets ménagers d’Europe de l’Est. L’installation, qui remplace une décharge, évite chaque année l’émission de 500 000 tonnes de CO2 et préserve le milieu naturel de la pollution.

Un programme national ambitieux

Impulsé par le président de la République d'Azerbaïdjan en 2006, le projet s’inscrit dans une série de mesures prises par le gouvernement en faveur de l’environnement. Sous la tutelle du Ministère du Développement Économique, l’entreprise d’État Tamiz Shahar JSC, chargée de la gestion des déchets de Bakou, a confié à CNIM la conception, la réalisation et l’exploitation pour 20 ans d’un centre de valorisation énergétique. Ce projet phare qui s’étend sur 10 hectares est une des plus grandes installations jamais construites en Europe.

La 150e usine réalisée par CNIM

L’installation, inspirée dans son architecture des moucharabiehs azéris, est la 150ème réalisée par CNIM. Composée de deux lignes d’incinération de 33 t/h chacune, l’usine est en capacité de traiter 500 000 tonnes de déchets ménagers et 10 000 tonnes de déchets hospitaliers par an. Les 231 500 MWh d’électricité produite par génération de chaleur alimentent l’équivalent de 50 000 foyers. Les fumées sont traitées par un procédé de type semi-humide associé à une dé-NOx non catalytique. Les mâchefers sont traités pour récupérer et recycler les métaux ferreux qu’ils contiennent.

Respect des standards internationaux

Pour ce contrat signé en 2008, CNIM a mobilisé au plus fort du chantier de construction jusqu’à 900 personnes. Le site est opérationnel depuis novembre 2012 et emploie localement 90 salariés. L’usine est certifiée ISO 14001 et respecte les standards européens et azéri les plus stricts en matière d’émissions industrielles polluantes. Les odeurs sont neutralisées pendant la combustion et il n’y a aucun rejet aqueux dans la nature.

Pour en savoir plus : http://tamizshahar.az/en/