Deux L-CAT rejoignent les rangs de la Marine Egyptienne

 

 

Chiffres clés

70
m

Distance nécessaire à l’arrêt complet d’un L-CAT® lancé à pleine vitesse

6

mois pour changer de configuration technique

2

Nombre de navires livrés et acceptés sans réserve par le client

Le L-CAT ®  est un navire de débarquement rapide et innovant développé par CNIM pour répondre aux besoins des forces amphibies les plus modernes. Il peut mener de façon autonome des missions amphibies ou être déployé à partir de bâtiments possédant un radier. Quatre L-CAT ® sont entrés en service en 2011 et 2012 dans la Marine Nationale française sous le nom d’EDA-R. Deux autres sont en service au sein de la Marine Egyptienne  depuis 2016. 

Le premier, rattaché au BPC (bâtiment de projection et de commandement) Gamal Abdel Nasser, est en service depuis le 1er juin 2016. Le second, rattaché au BPC Anouar el Sadate, a été livré le 14 septembre 2016. Les deux navires ont été mis en service sans réserve de la marine égyptienne. Les équipages égyptiens ont été formés par CNIM à Saint-Nazaire (France). Leur principale mission est de débarquer des hommes et du matériel depuis les deux BPC.

Du climat froid russe à la chaleur égyptienne : adaptation de 2 L-CAT

De la Russie à l’Egypte

Initialement destinés à la marine russe, les deux navires ont finalement été acquis par la marine égyptienne. Ce changement d’utilisateur final a nécessité des modifications majeures, compte tenu des changements drastiques de conditions d’utilisation :
- passage de -25°C à +55°C
- risques de pollution par le sable

Des modifications en un temps record

 

Les équipes de CNIM ont réalisé la modification des deux L-CAT® en un temps record, soit deux fois moins de temps que pour la configuration russe initiale.

Elles se sont notamment attachées à :
- minimiser les impacts des modifications en termes de coût et de démantèlement des équipements de configuration russe,
- garantir le respect du planning pour ne pas manquer le départ des BPC vers Alexandrie sous peine de pénalités et d’avoir à supporter les coûts de transit.

« Le principal défi a été de gérer un excédent de 8% masse, soit 15 tonnes, lié aux modifications imposées et garantir les performances de vitesse, explique Frédéric Andrieux, chef de projet L-CAT® Égypte au sein de CNIM. Nous avons dû installer la climatisation sur l’ensemble du navire, y compris dans les salles des machines afin de préserver l’intégrité des équipements ».

Essais & formation de l’équipage égyptien

Les essais réglementaires ont été réalisés avec succès, notamment l’arrêt complet du navire lancé à pleine vitesse en 70 mètres (cf. photo ci contre). Les performances opérationnelles ont été de nouveau reconnues et approuvées, comme sa manœuvrabilité (giration 360), ses capacités de plageage (gradient de plages jusqu’à 2%) et son autonomie (600 à 1 600 miles nautique selon les cas de chargement).

 

Les équipes de CNIM ont assuré la formation de l’équipage égyptien. Celui-ci a pu réaliser des manœuvres et a effectué le transit des L-CAT® de la sortie du chantier à Boulogne-sur-Mer vers Saint Nazaire.

Une acceptation des navires sans aucune réserve

Les deux L-CAT® ont été livrés en juin et septembre 2016 à la marine égyptienne qui les a acceptés sans aucune réserve : « cette réussite complète récompense notre travail et notre investissement », souligne Johan Barraud, responsable ingénierie navale.

 

La marine égyptienne a par la suite sollicité CNIM pour réaliser l’assistance technique du maintien en conditions opérationnelles des L-CAT® EG.

Grandes lignes du projet des deux L-CAT Egypte

  • Un changement de configuration, du froid au chaud, en 6 mois
  • Signature du contrat pour l’Egypte : octobre 2015.
  • Finalisation des bateaux en configuration russe (obligation contractuelle) : décembre 2015
  • Livraisons des 2 L-CAT® Egypte : juin & septembre 2016.

Des partenaires clefs

  • Bureau d’Architecture Navale : MAURIC
  • Chantier naval : SOCARENAM (Boulogne sur Mer)
  • Systèmes de levage de la plate-forme et déploiement des rampes : NOVIUM