Véhicules spéciaux

Conception et fabrication de véhicules spéciaux de fort tonnage répondant à des usages sévères ou très spécifiques.

Usages spécifiques, contraintes sévères

Les équipes de CNIM transforment des véhicules existants de fort tonnage pour des utilisations spécifiques, avec des contraintes sévères de sécurité de mise en œuvre, sur route et en tout-terrain.

Les projets sont menés par notre bureau d’études dédié aux véhicules spéciaux militaires et civils et réputé pour son expertise multi-matériaux, ses compétences en mécanique, en contrôle commande et en chaudronnerie de pointe.

Forts de leur expérience dans le domaine des véhicules spéciaux militaires et civils, nos experts assurent la sécurité des chargements.

 

Chiffres clés

100
%

de la conception jusqu’à la mise en circulation

41

véhicules spéciaux construits

Sucess story

Un véhicule pour transporter les munitions chimiques de la Première Guerre Mondiale

Sécuriser l’acheminement sur route des obus chimiques encore actifs datant de la guerre de 14 / 18 vers l’usine de destruction : telle est la mission du VTM, Véhicule de Transport des Munitions, conçu et réalisé par CNIM sur la base d’un Renault Kerax 8x4.

Découvrir ce véhicule hors du commun

Utilisation sur route : certificat de conformité

CNIM est constructeur de véhicules spéciaux depuis 2003. Le Groupe est habilité à délivrer des certificats de conformité permettant aux véhicules spéciaux de rouler sur le réseau routier.

Pour le transport de colis radioactifs en toute sécurité ou dans le cas de blindages, les équipes se conforment aux normes imposées et qualifient le matériel.

Homologations françaises et européennes

L’ingénierie véhicule de CNIM monte les dossiers d’homologation des véhicules spéciaux et pilote les tests dans les laboratoires agréés.

En s’appuyant sur l’expertise des ingénieurs de la DREAL*, CNIM constitue également les dossiers d’homologation des véhicules spéciaux pour une mise en circulation dans l’Europe entière.

*Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

CNIM assure également le traitement des Réceptions de Véhicules Militaires effectuées par DGA et notamment les essais S-CAT 13006 (comportement routier et renversement).

Des compétences rares sur le marché

Véhicules militaires spécifiques, engins du génie, transports d’objets et charges dangereuses, propulsion hydrogène… grâce à la diversité des projets traités, CNIM a développé des compétences uniques dans les domaines clés suivants :
 

  • Architecture et ingénierie de véhicules spéciaux
  • Blindage
  • Ateliers de construction, soudure, peinture
  • Essais et mise au point
  • Expertise règlementation véhicules CE 2006/47, ADR,
  • Homologations CE (n° VIN VF9…860..)

Une ligne d’assemblage dédiée

CNIM dispose dans ses locaux de La Seyne sur Mer sur son site de Lagoubran d’un outil industriel adapté à la fabrication de véhicules de transport.

Trois nefs d’une superficie totale de 7500m2 permettent le montage/démontage de véhicules spéciaux. Elles sont équipées de ponts roulants et semi-portiques de 5 à 12 tonnes, cabine de sablage grande dimension (15x4x5m), cabine de peinture/étude grande capacité (15x4,5x5m).

Huit opérateurs spécialisés interviennent sur l’ensemble des opérations de montage de ces véhicules.

Exemples de véhicules spéciaux développés par CNIM

TITAN : un véhicule pour le dépannage lourd sur l’autoroute

Titan, le premier projet de l’activité véhicules spéciaux de CNIM, repose sur la transformation d’un Renault Magnum 6x4 en 8x4.

Grâce à l’adjonction d’un deuxième essieu directeur à la suspension pneumatique, la modification du freinage et du système de direction, ce véhicule assure désormais le dépannage rapide de véhicules lourds sur les autoroutes.

Homologation véhicule

Après des essais menés par le laboratoire espagnol de l’INTA, la réception RTI (Réception à titre isolée effectuée par la DREAL Nord) a confirmé l’homologation du véhicule pour un usage sur route.

Le SPRAT : un véhicule hors-normes de franchissement pour l’Armée Française

Le SPRAT ou Système de Pose RApide de Travures est une base roulante spécifique mesurant 3,2 m de large (4 m en charge), 4 m de haut, 18 m de long et pesant 60 tonnes. Entièrement développé par CNIM pour la DGA, ce système permet le franchissement de brèches sèches de 24 m de large, sous protection balistique. 10 véhicules sont en service dans l’Armée Française depuis 2010.

Doté d’une très haute mobilité, le SPRAT peut être déployé aux côtés du char Leclerc. Ses performances sont exceptionnelles : il atteint 80 km/h et peut franchir de nombreux obstacles (pentes sableuses à 60%, mur à bord franc de 0,8m de haut, fossé de 3m …).

Homologation véhicule

 L’homologation RVM (Réception Véhicules Militaires) demandée par les services de l’Etat a été pilotée par CNIM. Le SPRAT peut rouler sur la route, un avantage essentiel pour le déploiement tactique de ce véhicule spécial.

En savoir plus sur le SPRAT 

Le VTM : transporter en toute sécurité des munitions chimiques de la Première Guerre Mondiale

Développé sur la base d’un Renault Kerax 8x4, le Véhicule de Transport des Munitions (ou VTM) a nécessité une parfaite maîtrise des masses et des contraintes de sécurité. L’ingénierie véhicules de CNIM a consisté à développer un plateau d’adaptation entre le châssis véhicule (souple) et la cuve de transport (très rigide) tout en assurant les performances demandées.

CNIM a confié à Dynasafe l’ingénierie d’une cuve la plus légère possible. Le système sécurisé de chargement / déchargement des obus ainsi que toutes les justifications en matière de sécurité ont été produites par CNIM.

CNIM a procédé aux essais de validation et notamment aux essais de résistance mécanique et d’étanchéité à une explosion simultanée des obus transportés. Trois véhicules complets et un prototype ont été livrés au Ministère de l’Intérieur DGSCGC.

Homologation véhicule

CNIM a homologué ces véhicules spéciaux et a effectué une réception RTI / CE 2007/46 et ADR (avec l’assistance du carrossier).

Découvrir le projet Véhicule de Transport des Munitions

Remorques PFM : des véhicules spéciaux pour la logistique du Génie

Constitués d’un assemblage de modules de 10 m et de 2 rampes, les éléments du Pont Flottant Motorisé (PFM) de CNIM sont transportés par des remorques spéciales. En 2018, la DGA a confié à CNIM la rénovation de son système de franchissement. Dotée de performance tout-terrain, la remorque du PFM a été modernisée et mise en conformité réglementaire.

 

En parallèle, CNIM a également approvisionné, transformé (design de l’aménagement de la plateforme arrière) et qualifié un tracteur neuf de marque Scania, avec et sans cabine blindée.

Au total 22 remorques ont été modifiées en série et homologuées à La Seyne-sur-Mer. CNIM a produit les Certificats de Conformité pour l’ensemble des véhicules.

Homologation véhicule

CNIM a réalisé la réception NKS (homologation DREAL petites séries) pour l’Europe

En savoir plus sur les nouvelles capacités du Pont Flottant Motorisé

Un véhicule à propulsion électrique et hydrogène pour des livraisons moins polluantes

La France s’est fixé comme objectif l’élimination des véhicules de livraison polluants à l’horizon 2020 (Accord de Paris sur le Climat). L’ADEME* a lancé un programme « Véhicule routier et mobilité du futur » pour réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre des véhicules. GreenGT, maître d’œuvre, et ses partenaires Air Liquide et Carrefour, ont proposé le projet CATHy0PE : Camion grande Autonomie, fort Tonnage, Electrique - Hydrogène, 0 Pollution, Economique.

CNIM est associé à la construction de ce véhicule en tant que sous-traitant. Un porteur remorqueur de 44 tonnes à propulsion hybride électrique-hydrogène de forte puissance (610Cv) et doté d’une grande autonomie (1000 km).

*Présentation du projet sur le site de l’ADEME : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/cathyope_fiche_laureat.pdf

Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations, contactez-nous !

* champs obligatoires