Soudage par faisceau d’électrons

Utilisé depuis 1988 au sein des ateliers de CNIM Systèmes Industriels, le soudage par faisceau d’électrons est un procédé de soudage sous vide ne nécessitant pas d’apport de matière. La soudure se fait par fusion des matériaux.

Des pièces de très haute qualité

Il résulte du soudage par faisceau d’électron des soudures de très grande qualité, précises, profondes. Ce procédé garantit les propriétés mécaniques de la pièce au niveau du cordon. Il est réalisé en un seul passage, offrant ainsi une déformation minimale, maîtrisée de la pièce et autorisant le soudage des métaux dont la conductivité est élevée.

Pour les secteurs de pointe de l’industrie

CNIM Systèmes Industriels conçoit, industrialise et réalise des pièces pour le Nucléaire, la Défense, les Grands Instruments Scientifiques, le Spatial ou plus récemment dans le domaine des Semi-conducteurs (fabrication de cadres de machines).

Nos pièces soudées par faisceau d’électrons répondent aux cahiers des charges les plus exigeants et sont conformes aux normes françaises et internationales les plus strictes (EN, ASME, RCC-M, ESPN, CODAP, etc. )

Un soudage adapté aux pièces de grande dimension

L’enceinte de CNIM a un volume utile de 230 m3, mesure L 7400 x l 5500 x H 5050  mm et a une capacité de 30 tonnes. Elle est dotée d’un plateau tournant et d’un canon, monté sur 2 axes de rotation, de 30 kW monté sur un portique 5 axes. Cette machine est adaptée aux pièces de grande dimension, à géométrie complexe.

En savoir plus sur le réacteur Jules Horowitz

Soudage sous vide local

Pour les pièces de très grande dimension (>10 m), CNIM a mis au point un procédé de soudage par faisceau d’électron sous vide local. Nos équipes ont réalisé les plaques radiales du réacteur de fusion ITER. Ces structures des bobines de champ toroïdal sont en forme de D, mesurant 14 x 9 m et ayant une tolérance de planéité inférieure à 0,1 mm après usinage.

Soudages homogènes et hétérogènes

Une grande diversité de matériaux peut être soudée en utilisant le soudage par faisceau d’électrons, y compris des métaux réputés difficiles. La rapidité du procédé et son intensité permettent d’avoir des pièces déformées au minimum et dont les propriétés mécaniques ne sont pas affectées au niveau du cordon de soudure.

  • Homogène : Aciers alliés, Aciers Inox, Aciers réfractaires, Zircaloy, Titane, Tantale, Niobium, Zirconium, Cuivre, Monel, Aluminiu
  • Hétérogène : Cuivre/Inox, Molybdène/Inox, Nickel/Inox, Niobium/inox, Aluminium/Cuivre
En savoir plus sur le réacteur à Haut-Flux de l’ILL

Avantages du procédé

Le soudage par faisceau d’électrons est un procédé adapté à la série. Il est répétable (automatisation) et rapide puisqu’il permet de souder de fortes épaisseurs en un seul passage (la vitesse soudage atteint plusieurs m/min.).

La très haute qualité des soudures obtenue, la diversité des matériaux qu’il est possible de souder (matériaux homogènes, hétérogènes ou à forte conductivité thermique), ou encore sa réalisation sous-vide évitant toute contamination ou oxydation fait du soudage par faisceau d’électrons une technique de choix pour les pièces de grande dimension à destination des secteurs de pointe de l’industrie.

Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations, contactez-nous !

* champs obligatoires